Israël, pour quoi faire?

Il s’agit ni plus ni moins que le peuple choisi par Dieu, par lequel toutes les familles de la terre seraient bénies. Le Messie est l’accomplissement de cette promesse, et Israël, par son histoire, démontre l’exactitude phénoménale des prophéties divines et leur accomplissement vérifiable.

Israël occupe la Palestine

Le qualificatif de « territoires occupés », utilisé abusivement, sous-entendrait qu’il existait auparavant un pays appelé « Palestine », avec un drapeau, une langue et un gouvernement, ce qui n’a jamais été le cas. Cette région (autrefois Israël) à été baptisée « Syria Palaestina » en l’an 135 de notre ère par l’Empereur romain Hadrien après qu’il ait étouffé dans le sang la révolte de Bar Kohkba, afin d’effacer le nom d’Israël. Le terme adéquat serait donc « Territoires contestés ». Jusqu’en 1948, date du retour d’Israël sur la terre de ses pères, cette région a été placée sous le mandat de diverses puissances.

Pourquoi Juifs et Arabes ne pourraient pas partager la terre?

Cette terre est déjà largement partitionnée (des parts du Royaume ancien sont répartis  aujourd’hui entre  la Jordanie, le Liban, la Syrie et même la Turquie, en plus de la « Palestine »). Le monde arabo-musulman n’a jamais accepté ce retour. N’ayant pas pu « jeter les Juifs à la mer » lors des guerres israélo-arabes,  le combat se poursuit sur le plan diplomatique, par une propagande mensongère, destinée à décrédibiliser Israël et à le rendre odieux aux yeux des Nations Unies. A l’origine, l’OLP a été créée pour détruire Israël. Rien n’est différent aujourd’hui.

Israël est agressif

Toutes les guerres qu’il a menées ont été défensives. Il est le seul Etat juif du monde, la seule démocratie de la région. Si Israël était une République islamique, son territoire ne serait pas contesté.

La résolution 242 du Conseil de sécurité des Nations Unies, exige qu’Israël restitue les territoires occupés depuis la Guerre des Six Jours (1967).

Non seulement un tel retrait rendrait le pays vulnérable, mais il n’obtiendrait pas la paix. La preuve en est qu’Israël avait été attaqué à l’époque où il était derrière ces frontières.

Jésus n’a jamais prétendu être le Fils de Dieu!

Tout d’abord, il faut relever qu’il annonce à un aveugle-né qu’Il est le Fils de Dieu, et déclare à une Samaritaine qu’Il est le Messie annoncé. Lorsque Pierre répond à la question posée par Jésus « Qui dites-vous que Je suis? », Pierre répond: « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ». Jésus le déclare heureux, « car cette chose lui a été révélée par l’Esprit de Son Père, qui est dans les cieux ». La Bible enseigne que la louange doit venir de quelqu’un d’autre, et non pas de soi-même. Dans Jean 8: 17-18 Jésus déclare: Il est écrit dans votre loi que le témoignage de deux hommes est vrai; Je rends témoignage de moi-même, et le Père qui m’a envoyé rend témoignage de moi.

Israël massacre des femmes et des enfants

Il a l’armée la plus morale du monde. Le Hamas, ne se gêne pas pour utiliser femmes et enfants de son propre peuple comme boucliers humains. Outre les avertissements envoyés par avance aux populations lors de la dernière guerre de Gaza (sms et papillons), il faut se souvenir que lors de la Guerre des Six Jours, ils avaient enterré avec les honneurs des soldats jordaniens tombés au combat à Jérusalem, les qualifiant de « braves » sur la stèle commune. Un respect qui n’a pas d’équivalent dans le camp adverse.

Pourquoi refuser le droit au retour des réfugiés palestiniens?

Il s’agirait purement et simplement d’une invasion, et de la fin de l’Etat d’Israël. D’ailleurs, le Moyen Orient a suffisamment d’espace pour les accueillir. Mais le but réel est tout autre. Pour rappel, ces réfugiés sont les descendants des Arabes qui avaient quitté Israël en attendant d’y retourner après que les Juifs aient été chassés. Ceux qui sont restés sont aujourd’hui les Arabes israéliens, dotés de droits civiques et représentés au gouvernement.

Les Juifs n’auraient-ils pas pu être placés en Afrique?

Il y a eu différents conflits en 2000 ans d’absence, notamment avec les Croisés. La Bible déclare que Dieu ramènerait Son peuple de tous les pays où ils avaient été dispersés dans le pays qu’Il a juré de donner à Abraham, Isaac et Jacob. Promesse vérifiable et tenue: ils ne sont pas revenus en Afrique…